VIDEO. Témoignage d'un suicide assisté

Dans certains pays européens, l'euthanasie ou le suicide assisté sont autorisés. France 3 a suivi les dernières 24 heures d'un homme qui a choisi sa mort.

France 3

En Suisse, le suicide assisté est autorisé. Une personne malade peut décider de mettre fin à ses jours, mais c'est elle qui effectue le geste décisif.

Un Français a décidé de s'y rendre pour éviter une mort dans d'atroces souffrances. À 45 ans, Stéphane Ausset partage les derniers moments de sa vie avec sa sœur et une amie. Tétraplégique depuis quatre ans à cause d'une maladie fulgurante, il veut mourir. "Ça me bouffe l'intérieur tout doucement. Je ne suis pas médecin, mais je vois ce qu'il se passe. Ça serait bien que ça s'arrête", lâche-t-il.

"Il faut savoir dire stop"

L'homme n'est plus autonome. "Je suis révoltée qu'on ne puisse pas mourir comme on l'a décidé. Quand la vie devient trop insupportable, il faut savoir dire stop", s'énerve Christelle Aguado, la sœur du malade. "Ça fait mal de laisser partir quelqu'un qu'on aime, mais on ne peut pas le laisser comme ça. On peut se dire au revoir, passer la dernière soirée ensemble", s'attriste Nathalie Lozano, une amie. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Parmi les 65 ans et plus, 98% se prononcent pour une évolution de la législation française sur l\'euthanasie, selon un sondage BVA publié le 26 juin 2014.
Parmi les 65 ans et plus, 98% se prononcent pour une évolution de la législation française sur l'euthanasie, selon un sondage BVA publié le 26 juin 2014. (GODONG / BSIP / AFP)