VIDEO. Fin de vie : Michel, 65 ans, a accompagné son épouse dans "une atmosphère apaisée"

Pendant six ans, Michel Philippin a assisté son épouse Mireille, atteinte de douleurs chroniques insupportables, causées par une lésion du système nerveux. A 60 ans, Mireille Philippin a choisi, il y a deux mois, de mettre fin à sa vie, en Suisse.

LORRAINE GUBLIN et KARINE GUILLAUMAIN - FRANCE 2

Michel Philippin, 65 ans, a assisté son épouse Mireille durant six ans, pendant lesquels elle a souffert de douleurs chroniques insupportables causées par une lésion du système nerveux. A 60 ans, Mireille Philippin a choisi, il y a deux mois, de mettre fin à sa vie. Cette Française est partie en Suisse, où une association l'a aidé à mourir.

"Ça se passe dans un lieu privé, un appartement qui est très, très confortable, une atmosphère apaisée", raconte l'homme qui a accompagné sa femme vers une mort assistée, jusque dans les derniers instants. Leurs enfants de 34 et 38 ans étaient présents.

"Je savais que cette décision était légitime"

Rencontré par France 2, l'homme confie la manière dont il a accompagné la fin de vie de sa femme : "Quand elle exprime son accord, elle actionne elle-même un petit bouton qui libère la solution létale dans la perfusion, c'est extrêmement rapide, au bout de 30 secondes, il y a endormissement. Le cœur cesse de battre au bout de trois minutes."

L'équipe médicale suisse, composée de deux médecins, n'est présente que pour mettre en place le dispositif, insiste Michel Philippin : "Ce n'est pas le médecin qui donne la mort", dit-il. L'homme explique avoir accepté le choix douloureux de son épouse : "Je savais que cette décision était légitime, elle a tout fait pour s'en sortir", dit-il.

Capture d\'écran de Michel Philippin, 65 ans, qui a assisté son épouse Mireille, lorsque celle-ci a mis fin à ses jours en Suisse. 
Capture d'écran de Michel Philippin, 65 ans, qui a assisté son épouse Mireille, lorsque celle-ci a mis fin à ses jours en Suisse.  ( FRANCE 2)