Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo Vif succès des Ecoles du professorat malgré les problèmes d'organisation

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
SOPHIE GUILLAUMIN et LOIC LE MOIGNE - FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Le lancement des Espe, qui succèdent aux IUFM, est l'un des principaux points de la refondation de l'école voulue par Vincent Peillon. Les premières promotions sont au travail.

Les Ecoles supérieures du professorat et de l'éducation (Espe) ont accueilli leurs premiers étudiants, en cette rentrée 2013, dans chaque académie. Les Espe ont pour objectif de former les futurs enseignants de la maternelle à l'université, en insistant sur la transmission des connaissances ou l'animation d'une classe. Elles formeront les futurs enseignants, ceux déjà en poste, ainsi que les autres professionnels de l'éducation.

Le lancement des Espe, qui succèdent aux IUFM, est l'un des principaux points de la refondation de l'école voulue par Vincent Peillon. Le succès est au rendez-vous. A Paris, ils sont 700 étudiants inscrits destinés au primaire, 1 500 au secondaire. Problème, de nombreuses académies estiment que la réforme a été mise en place dans la précipitation. A Toulouse par exemple, des personnels se sont mis en grève pour protester contre une réforme "appliquée dans l'urgence, avec des textes publiés très tard", selon une responsable syndicale FSU.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Education

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.