Seine-Saint-Denis : grève contre l'arrivée d'un ex-gendarme dans un lycée de Stains

Les enseignants d’un lycée de Stains (Seine-Saint-Denis) sont en grève lundi 5 novembre. Ils protestent contre l'arrivée du nouveau proviseur adjoint qui n'est autre qu'un ancien cadre de la gendarmerie. Explications.

FRANCE 3

Dans le lycée Utrillo de Stains (Seine-Saint-Denis), les enseignants sont en grève lundi 5 novembre contre l'arrivée d'un ancien gendarme comme proviseur adjoint dédié à la sécurité. Ce n'est pas du tout ce qu'ils attendaient. "On demandait la pérennisation d'un quatrième poste de CPE, on demandait de récupérer les heures supprimées pour faire des devoirs le samedi matin notamment et on demandait aussi des assistantes sociales supplémentaires et des psychologues d'éducation nationale en plus", énumère Benoît Del Torchio, professeur membre du syndicat SNES FSU.

Grève reconduite mardi

Pour les lycéens, mobilisés eux aussi, cette nomination ne résout rien. Une journée particulièrement violente, le 12 mars dernier, avait marqué les esprits. Trois jeunes cagoulés s'étaient présentés à l'heure de la récréation et avaient agressé un lycéen. Pour justifier cette nomination, le rectorat explique quant à lui que le gendarme changera de statut dès son entrée dans l'établissement et sera formé à ses nouvelles fonctions. Réuni en assemblée générale lundi matin, le personnel éducatif a de son côté voté la reconduction de la grève pour mardi.

Les enseignants d’un lycée de Stains (Seine-Saint-Denis) sont en grève lundi 5 novembre. Ils protestent contre l\'arrivée du nouveau proviseur adjoint qui n\'est autre qu\'un ancien cadre de la gendarmerie. Explications.
Les enseignants d’un lycée de Stains (Seine-Saint-Denis) sont en grève lundi 5 novembre. Ils protestent contre l'arrivée du nouveau proviseur adjoint qui n'est autre qu'un ancien cadre de la gendarmerie. Explications. (FRANCE 3)