Baccalauréat : plus de 520 000 candidats passent leur épreuve de spécialité

Publié
Baccalauréat : plus de 520 000 candidats passent leur épreuve de spécialité
Article rédigé par
S. Broomberg, A. Tribouart, H. Gasparini, F. Fontaine - France 3
France Télévisions

En France, le stress du bac, qui plus est du nouveau bac, démarre mercredi 11 mai, avec pour la première fois les épreuves de spécialité. Les élèves sont les premiers à les passer, ces épreuves ayant été décalées plusieurs fois à cause du Covid.

Maéva N'Koumba et Lilya Khilfi sont en terminale. À la veille du bac, mardi 10 mai, c'est le dernier jour de révision. Dans le lycée parisien, seuls les cours de spécialités sont assurés. "Je préfère être là avec la prof plutôt que ne pas être là et rater des choses qui pourraient m'aider", dit Lilya Khilfi, élève de terminale. L'enjeu est important : l'épreuve de spécialité compte pour un tiers de la note du bac. Avec 15 de moyenne, Maéva devrait pourtant être rassurée, car dans ce bac réformé, le contrôle continu compte pour 40 % de la note finale. En salle de permanence, les avis sont partagés.

Ne rien lâcher

L'entraide est bien présente. Mais le contrôle continu a augmenté la possibilité de frauder. Maéva espère décrocher une mention. À la maison, la jeune fille ne lâche rien, accompagnée par sa mère, son meilleur soutien. Plus de 520 000 candidats passent leur épreuve de spécialité à 14 heures, mercredi 11 mai. Maéva, elle, est déjà tournée vers un autre horizon, elle part étudier à Londres (Royaume-Uni) l'année prochaine.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.