Loi Blanquer : la scolarité obligatoire bientôt abaissée à 3 ans ?

Le projet de loi "Pour une école de la confiance", porté par Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Éducation arrive à l'Assemblée nationale lundi 11 février.

Voir la vidéo
France 2

La mesure la plus emblématique du projet de loi "Pour une école de la confiance" est l'abaissement de la scolarité obligatoire de l'âge de six à trois ans. "L'enjeu est surtout en outremer, ainsi qu’en Guyane,  82% des élèves de moins de six ans sont scolarisés. En métropole on est déjà quasiment à 100%. Et puis par un jeu de billard à trois bandes, c'est peut-être aussi un cadeau à l'enseignement privé, puisque les mairies doivent cofinancer les places en maternelle", explique le journaliste de France 2 Florent Boutet. 

Les pions pourront diriger des élèves

"Cette loi Blanquer va permettre le pré-recrutement des enseignants. Les surveillants, les fameux pions, du moins ceux qui se destinent à l'enseignement vont pouvoir commencer à diriger les élèves en classe sans toutefois se substituer aux profs. Une loi Blanquer qui doit aussi mettre en place des écoles internationales. Destinées principalement aux enfants des cadres étrangers, elles offriront une scolarité multiculturelle et multilingue. Les financements privés seront possibles pour ces établissements", précise Florent Boutet.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le ministre de l\'Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, le 24 novembre 2017, à Toulouse (Haute-Garonne).
Le ministre de l'Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, le 24 novembre 2017, à Toulouse (Haute-Garonne). (REMY GABALDA / AFP)