Budget : 1 800 postes supprimés dans l'Éducation nationale

Le ministre de l'Éducation nationale a annoncé la suppression de 1 800 postes dans les lycées et collèges à la rentrée 2019.

FRANCE 3

Lundi 17 septembre, le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer a annoncé la suppression de 1 800 postes à la rentrée prochaine en 2019. Le budget est en hausse avec 850 millions d'euros, soit plus 1,7%. Selon le ministre, la baisse des effectifs dans le secondaire est sans conséquence. "Ce sont des postes qui pour une bonne partie ne sont pas des postes devant élèves, et donc les taux d'encadrement ne vont pas se dégrader [...] Nous injectons beaucoup plus d'heures supplémentaires dans le système", a-t-il déclaré. 

40 000 élèves supplémentaires en 2019

Au Lycée Mozart au Blanc-Mesnil (Seine-Saint-Denis), les professeurs ont utilisé leur droit de retrait suite à des violences dans l'établissement. Pour eux, une baisse des effectifs aggraverait la situation. "Personne ne veut être prof parce que c'est mal payé pour un boulot de cadre", clame Sylvie Diallo, professeure de sciences économiques et sociales. Les effectifs dans le secondaire sont en constante augmentation et 40 000 élèves en plus sont attendus en 2019, 2020 et 2021. Le ministre a fait le choix du primaire en dédoublant les classes et l'assume pleinement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le ministre de l\'Education nationale, Jean-Michel Blanquer, à la sortie du Conseil des ministres, le 31 août 2018, à Paris. 
Le ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer, à la sortie du Conseil des ministres, le 31 août 2018, à Paris.  (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)