Cet article date de plus de neuf ans.

Polémique sur le genre : des enfants privés de la pièce "La princesse qui n'aimait pas les princes"

Une sortie scolaire a été annulée, dans le Val-de-Marne, selon "Le Parisien", à cause du thème de cette pièce de théâtre, qui traite de l'homosexualité.

Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Capture d'écran de la bande annonce de la pièce "La princesse qui n'imait pas les princes", de la compagnie La môme perchée. (LA MOME PERCHEE / YOUTUBE)

Il était une fois une jolie princesse qui réussit une mayonnaise et attira ainsi les princes de la Terre entière. Pas intéressée, la princesse les repoussa tous un par un, avant de tomber amoureuse… d'une fée. Les élèves du Perreux (Val-de-Marne), ne connaîtront pas la suite du conte La princesse qui n'aimait pas les princes (Alice Brière-Hacquet, aux éditions Actes Sud) adaptée par la compagnie La môme perchée, au Pocket théâtre de Nogent-sur-Marne (Val-de-Marne). Leur sortie scolaire a été annulée, écrit Le Parisien, samedi 1er mars.

"La représentation de mercredi prochain était réservée à 50 enfants du centre de loisirs du Perreux-sur-Marne auprès desquels nous devions aussi animer un atelier de sensibilisation. Mais la directrice a été contrainte d'annuler la sortie sans concertation, car la municipalité lui a dit que la thématique bloquait", explique la metteuse en scène, Delphine Orléach au quotidien.

"Il y a des choses qui interrogent. Certaines thématiques n'entrent pas dans notre contenu pédagogique", argumente Philippe Butet, responsable des services scolaires et périscolaires de la commune, dont le maire est Gilles Carrez, député UMP opposé au mariage pour tous. Cette annulation, qualifiée de "censure" par la troupe de théâtre, interrogée par le site Yagg, s'inscrit une série de polémiques sur des livres et films à destination des classes de primaire, que des groupes intégristes catholiques appellent à boycotter.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.