Parcoursup : un sentiment d'injustice pour beaucoup de lycéens

Ben Barnier a rencontré des lycéens parisiens qui, malgré des notes bonnes, voire excellentes, ont connu une majorité de refus sur Parcoursup.

franceinfo

Parcoursup n'a apparemment pas fini de faire des déçus. Il suffit d'interroger les lycéens qui s'apprêtent à passer le bac et à s'orienter vers l'enseignement supérieur pour s'apercevoir que le nouveau système d'admission post-bac n'est pas toujours juste.

Trop de refus malgré une bonne moyenne ?

C'est précisément ce qu'a fait notre journaliste Ben Barnier qui s'est rendu devant le lycée Condorcet, l'un des meilleurs lycées de Paris. Il y a rencontré des lycéens en colère et habités par un véritable sentiment d'injustice : 14, 14,5 ,16, les moyennes ne suffisent pas. "J'ai eu une licence en droit, mais ce n'est pas ce que je veux faire principalement. Dans toutes les bi-licences, je suis classé dans des classements à rallonge, c'est presque fini pour que je les aie", déplore Yohan, lycéen.


"L'un des problèmes majeurs de Parcoursup, explique Roland, 16 de moyenne, c'est que des gens qui mériteraient des formations, ou qui sont motivés pour des formations n'ont pas de formation." Et le lycéen d'ajouter : "Je craque nerveusement, j'ai eu deux réponses positives, sept réponses négatives, pour des formations qui ne m'intéressent pas."

Des élèves en train de consulter le site Parcoursup à Mulhouse (Haut-Rhin).
Des élèves en train de consulter le site Parcoursup à Mulhouse (Haut-Rhin). (MAXPPP)