Cet article date de plus de trois ans.

Vidéo Pour Emmanuel Macron, "écouter les gens, ce n'est pas être la girouette de l'opinion publique"

Interrogé à propos des manifestations contre sa politique, le chef de l'Etat est resté droit dans ses bottes.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Emmanuel Macron lors d'une forum économique, à Saint-Pétersbourg (Russie), le 25 mai 2018. (SEFA KARACAN / ANADOLU AGENCY / AFP)

Emmanuel Macron compte maintenir son cap. Interrogé sur les manifestations contre les différentes réformes en cours, comme celle de la SNCF ou de l'université, le chef de l'Etat s'est montré ferme, dans une interview accordée à BFMTV, vendredi 25 mai.

"J'écoute en permanence les gens, j'ai nourri mon projet de cette capacité d'écoute à comprendre où était le pays. (...) Mais écouter les gens, ça ne veut pas dire être la girouette de l'opinion publique, a-t-il déclaré. Et donc j'assume de ne pas présider à la lumière des sondages ou des manifestations."

"Aucun désordre ne m'arrêtera"

De nouvelles manifestations sont organisées, samedi, à l'appel d'une soixantaine de syndicats, partis politiques et associations, dont La France insoumise. Jean-Luc Mélenchon a promis une marée humaine. "Qu'il la promette ! Mais vous savez, ça ne nous arrête pas", a tranché le président de la République.

"Aucun désordre ne m’arrêtera. Le calme reviendra", a-t-il également affirmé.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Réforme de l'université

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.