Faculté de Tolbiac : une évacuation et des dégâts

La police a délogé les occupants de l'université parisienne de Tolbiac, ce vendredi 20 avril à l'aube. La faculté était occupée depuis le 26 mars. Désormais, il faut constater les dégâts.

FRANCE 2

L'évacuation de la faculté parisienne de Tolbiac a été effectuée au pas de charge ce vendredi 20 avril au matin. Elle n'a duré qu'une heure. Les CRS ont investi les lieux occupés par une centaine d'étudiants. Une trentaine d'occupants escaladent les grilles pour prendre la fuite. Une opération rapide durant laquelle une personne a été interpellée. À 6h, le blocage de Tolbiac est définitivement levé.

Une occupation aux conséquences coûteuses

Dans les locaux transformés en dortoir depuis le 26 mars, les murs sont recouverts de graffitis, le matériel informatique est endommagé. Selon le président de l'université, la remise en état prendra des semaines et coûterait plusieurs centaines de milliers d'euros. Le bâtiment restera fermé jusqu'à nouvel ordre. Les examens prévus dans dix jours se dérouleront dans d'autres sites. Les syndicats étudiants appellent à poursuivre la mobilisation.

Le JT
Les autres sujets du JT
Sur le site parisien de Tolbiac, vendredi 20 avril 2018. 
Sur le site parisien de Tolbiac, vendredi 20 avril 2018.  (CHRISTOPHE SIMON / AFP)