Les pistes de la réforme de la carte scolaire

Arnaud Boutet fait un point sur la carte scolaire et sa réforme prévue pour favoriser la mixité sociale.

Dans de nombreuses villes, les parents n'hésitent pas à frauder la carte scolaire afin de scolariser leur enfant dans un établissement plus réputé. Les constitutions de documents falsifiés constituent un délit. Pourtant, "dans la réalité, les sanctions n'existent pas", explique Arnaud Boutet.
Najat Vallaud-Belkacem prévoit de réformer la carte scolaire. La ministre de l'Éducation veut favoriser la mixité par une expérimentation à partir de la rentrée 2016 dans certains départements uniquement. "Les zones pourraient être élargies avec trois collèges et c'est le recteur d'académie qui désignera lui-même le collège de votre enfant", poursuit le journaliste.

La mixité ne fonctionne pas

Autre ligne possible, une ligne de métro ou de bus pourrait constituer une carte scolaire.
"Aujourd'hui, la mixité sociale ne fonctionne pas. 10% des collèges accueillent près de 62% de familles défavorisées, surtout dans les quartiers difficiles", commente Arnaud Boutet.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une classe d\'un collège de Douai (Nord), le 5 septembre 2011.
Une classe d'un collège de Douai (Nord), le 5 septembre 2011. (MAXPPP)