Formation des enseignants : "Ce n'est pas une moindre valorisation, mais un parcours d'excellence", assure la ministre Nicole Belloubet

Les étudiants pourront tenter de devenir professeur des écoles dès la fin de la licence, a annoncé le président vendredi. "Le premier concours aura lieu dans un an, en mai 2025", confirme la ministre de l'Éducation.
Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min
La ministre de l'Éducation nationale Nicole Belloubet, le 7 avril dans Questions politiques. (RADIO FRANCE)

"Ce n'est pas une moindre valorisation, mais au contraire un parcours d'excellence que nous conduisons", a affirmé dimanche 7 avril sur France Inter dans l'émission Questions politiques la ministre de l'Éducation nationale Nicole Belloubet, alors qu'Emmanuel Macron a annoncé vendredi que pour les professeurs des écoles, "le concours sera passé à la fin de la licence", soit à bac+3 au lieu de bac+5.

"C'est vraiment un chantier extraordinaire, extrêmement ambitieux, très structurant", défend Nicole Belloubet. Ce changement dans la formation des enseignants à "une double visée". Il s'agit de "renforcer l'attractivité de la profession d'enseignant", car, selon la ministre, "aujourd'hui, nous n'arrivons pas à faire le plein pour nos concours". Elle ambitionne de "construire vraiment un parcours professionnalisant". "C'est pour ça que, pour moi, c'est un chantier vraiment très enthousiasmant", insiste Nicole Belloubet.

Le concours se fera "à bac plus trois, c'est-à-dire au niveau de la licence et non plus au niveau du master", détaille la ministre de l'Éducation nationale. Elle entend envoyer un message aux bacheliers, en leur disant "si vous rentrez en première année de licence de préparation au professorat des écoles, dans trois ans, c'est-à-dire à 21 ans, vous pourrez être professeur des écoles stagiaire". Le parcours de formation "va donner durant ces trois années des connaissances dans les disciplines dont a besoin un professeur des écoles", puis permettra d'avoir "des compétences pédagogiques". Enfin, l'étudiant sera "très tôt en contact avec les écoles et avec les élèves". La ministre ajoute que "l'accent" sera également mis sur "la formation continue" qui se fera "dans le prolongement de cette formation initiale".

Nicole Belloubet assure par ailleurs que "le premier concours aura lieu dans un an, en mai 2025". Le nouveau parcours de formation "commencera dès la rentrée 2025". Et dès septembre 2024, il y a aura "des modules supplémentaires de préparation à ce concours" à des jeunes en licence souhaitant passer le concours de professeurs des écoles.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.