Éducation : des professeurs de Seine-Saint-Denis dénoncent un manque de moyens

Ce lundi 19 mars, environ 80 professeurs ont occupé la prestigieuse maison d'éducation de la Légion d'honneur, à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) pour dénoncer le manque de moyens dans les collèges et lycées du département.

France info

C'est une action coup-de-poing qu'ont menée 80 professeurs ce lundi matin. Les enseignants ont occupé la maison d'éducation de la Légion d'honneur, à Saint-Denis, pour dénoncer les inégalités à l'éducation dans le département de Seine-Saint-Denis. Cet établissement public réservé aux filles et petites-filles des personnes qui ont reçu la Légion d'honneur, situé au cœur de la commune et disposant d'un agréable parc, "bénéficie d'importants moyens publics au milieu d'un océan de misère au niveau éducatif", explique l'un des professeurs militants.

"Profs en colère, élèves dans la misère"

Une action qui vise à "dénoncer les inégalités de traitements entre citoyens de la République sur le territoire du 93", selon ce même enseignant. "Il y a un vrai problème en termes en ressources humaines, ça concerne vraiment tous les niveaux [...] On se retrouve dans des conditions de travail qui sont vraiment difficiles pour nous et pour les élèves", déplore un autre professeur, qui pointe "des locaux insalubres avec des plafonds qui tombent en miettes, des fuites dans les salles de classe et dans les couloirs, des travaux qui sont perpétuellement repoussés par manque de moyens". "Profs en colère, élèves dans la misère", ont ainsi scandé ces professeurs de Seine-Saint-Denis.

Des futurs bacheliers planchent sur l\'épreuve de philosophie du baccalauréat 2017.
Des futurs bacheliers planchent sur l'épreuve de philosophie du baccalauréat 2017. (MAXPPP)