Université : une admission sous conditions

Le gouvernement a annoncé ce lundi 30 octobre les détails de sa réforme de l'admission post-bac afin de désengorger les universités.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Le gouvernement a présenté ce lundi 30 octobre la réforme de l'accès à la faculté. Au cours de l'année de terminale, deux semaines d'orientation seront organisées pour informer les élèves qui bénéficieront également du soutien d'un second professeur principal. Les lycéens formuleront au maximum dix vœux d'orientation, mais désormais, le conseil de classe du deuxième trimestre aura son mot à dire. Il examinera les vœux des candidats et émettra un avis transmis aux établissements d'enseignement supérieur, qui prendront la décision d'intégrer ou non un candidat.

Remise à niveau

Les universités pourront émettre un avis et accepter un élève sous réserve d'une remise à niveau qu'elle mettra en place. Selon leurs performances, les étudiants valideront leur licence entre deux et quatre ans, contre trois aujourd'hui. Le gouvernement compte débloquer un milliard d'euros sur cinq ans pour tenter de résoudre le problème de la surpopulation dans les facultés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des étudiants dans unamphithéâtre de l\'université de Savoie, à Annecy-le-Vieux (Savoie). (Photo d\'illustration)
Des étudiants dans unamphithéâtre de l'université de Savoie, à Annecy-le-Vieux (Savoie). (Photo d'illustration) (JEAN-PIERRE CLATOT / AFP)