VIDEO. Le combat de Radha Rani contre le mariage forcé

À 14 ans, Radha Rani, promise à un mariage forcé au Bengladesh, a réussi à s'échapper. Elle s'est depuis engagée à combattre cette pratique et à sensibiliser "toutes les filles du monde".

Franceinfo

A 14 ans, Radha Rani Sarker a fait semblant de dormir pour pouvoir s'enfuir par la porte de derrière. Promise à un mariage forcé, cette jeune Bangladaise a réussi à y échapper. Depuis, elle se bat pour "toutes les filles du monde". Séquestrée dans la maison de son beau-frère en attendant d'épouser l'un de ses amis âgé de 21 ans, Radha parvient à s'enfuir et trouve refuge chez sa mère, son "ange", elle-même mariée à 12 ans et qui l'a protégée malgré les critiques.

Risque de lourdes représailles

"Je ne voulais pas arrêter mes études. Me forcer à me marier, c'était comme me tuer à petit feu", raconte la jeune femme. Elle a rencontré puis s'est faite parrainer par l'ONG Plan International qui lutte contre cette pratique. 

Les filles qui refusent le mariage au Bengladesh risquent de lourdes représailles, comme se faire brûler le visage à l'acide. Dans le monde, près de 15 millions de filles de moins de 18 ans ont été mariées cette année, selon Plan International.

Radha Rani
Radha Rani (Franceinfo)