Pas de baisse des subventions aux associations luttant contre les violences sexistes et sexuelles, assure Marlène Schiappa

Le secrétariat d'Etat doit faire face à une amputation de 25% de son budget.

La secrétaire d\'Etat à l\'Egalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, le 19 juillet 2017 à l\'Elysée.
La secrétaire d'Etat à l'Egalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, le 19 juillet 2017 à l'Elysée. (MARTIN BUREAU / AFP)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Elle maintient sa promesse, chiffres à l'appui. La secrétaire d'Etat à l'Egalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, assure que les subventions aux associations dont l’objet est la lutte contre les violences sexistes et sexuelles seront intégralement maintenues. Dans un communiqué diffusé mardi 25 juillet, la secrétaire d'Etat liste ainsi les montants alloués aux 16 associations concernées, parmi lesquelles figurent MF Planning familial ou le Mouvement du Nid.

7,5 millions d'euros de budget en moins

Plusieurs de ces associations craignaient de voir leurs subventions pâtir des coupes budgétaires décidées par le gouvernement. Le secrétariat d'Etat va en effet être privé de 7,5 millions d'euros dès 2017, soit environ 25% de son budget.

Si les associations mentionnées voient leurs subventions inchangées, le secrétariat d'Etat va devoir trouver ces millions ailleurs. "Au-delà de la lutte contre les violences sexistes et sexuelles, d’autres subventions sont en cours d’attribution ou ont été attribuées", déclare sans autre précision Marlène Schiappa. La semaine dernière, son entourage avait confié au Monde que les économies se feraient "dans les frais de fonctionnement, comme la suppression des notes de frais et des réceptions".