L’avortement décriminalisé au Royaume-Uni mais pas en Irlande du Nord

Alors que l’avortement vient tout juste d’être décriminalisé au Royaume-Uni, l’Irlande du Nord reste une exception. Aujourd’hui encore, les femmes qui y ont recours risquent la prison.

Depuis 1967 il est possible de se faire avorter en Angleterre, en Écosse et au Pays de Galles à condition que l’avortement soit pratiqué sous un strict contrôle médical. Aujourd’hui, la situation va changer dans tout le Royaume-Uni, à l’exception de l’Irlande du Nord. Là-bas, L’IVG ne peut y être pratiquée que lorsque la vie de la mère est en danger. Dans tous les autres cas, l'avortement est illégal et passible d'emprisonnement.

Des pilules abortives achetées sur internet

Chaque année, près de 2000 Irlandaises du Nord décident de partir en Angleterre pour se faire avorter. D’autres n’ont pas les moyens de s’offrir ce voyage et doivent par conséquent recourir à des pilules abortives achetées sur internet.

Manifestation pro-avortement devant la cour surpême à Washington (Etats-Unis), le 2 mars 2016. 
Manifestation pro-avortement devant la cour surpême à Washington (Etats-Unis), le 2 mars 2016.  (SAUL LOEB / AFP)