Droits des femmes : à l’appel des associations féministes, des milliers de personnes ont défilé contre l’extrême droite

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min
Droits des femmes : à l’appel des associations féministes, des milliers de personnes ont défilé contre l’extrême droite
Droits des femmes : à l’appel des associations féministes, des milliers de personnes ont défilé contre l’extrême droite Droits des femmes : à l’appel des associations féministes, des milliers de personnes ont défilé contre l’extrême droite (FRANCEINFO)
Article rédigé par franceinfo - S. de Barthez
France Télévisions
franceinfo
L'extrême droite est un danger pour les femmes : c’est ce que sont venues clamer des dizaines de milliers de personnes dans les rues, dimanche 23 juin. Des associations féministes, des ONG et des syndicats étaient présents dans les cortèges.

Un peu partout en France, les rues se sont drapées de violet. À Paris, Rennes (Ille-et-Vilaine), Nantes (Loire-Atlantique) ou encore Lille (Nord), des milliers de manifestantes et manifestants ont défilé contre le Rassemblement national, dimanche 23 juin. Ils ont répondu à l'appel de quelque 200 associations féministes face au danger pour les droits des femmes que pourrait représenter, selon elles, une victoire de l’extrême droite aux législatives. "L’idée du RN, c’est de remettre les femmes dans la cuisine", affirme Corinne Trael, manifestante.

Une trentaine de marches partout en France

Plus tôt dans la semaine, Jordan Bardella s’est adressé aux Françaises dans une vidéo sur X, dans laquelle il affirme être engagé pour leurs droits. Le message a provoqué la colère des milieux féministes. "Ce sont 30 députés du RN qui ont refusé de voter pour l’entrée du droit à l’IVG dans la Constitution française", a rappelé Sophie Binet, secrétaire générale de la CGT. Une trentaine de marches ont été organisées partout en France.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.