Discrimination : une "Marche de la dignité", 30 ans après la "Marche des beurs"

Ce samedi 31 octobre, plusieurs collectifs de femmes sont venus dire non aux violences policières, au racisme et à l'humiliation. France 3 revient sur l'événement.

Voir la vidéo
FRANCE 3

32 ans après la "Marche des beurs", plusieurs milliers de personnes ont défilé à Paris ce samedi 31 octobre, à l'appel d'un collectif de femmes. Militantes associatives, écrivaines ou universitaires, ce sont les femmes qui mènent le cortège. De Barbès à Bastille, la marche des femmes pour la dignité dénonce toutes les discriminations aux premiers rangs desquelles : les violences policières.

Une commémoration ?

À l'origine, il devait s'agir d'une commémoration des révoltes de banlieue en 2005. Finalement, c'est un rassemblement bigarré de diverses associations antiracistes pour qui ces événements ont été un marqueur. Sur les pancartes, on trouve des photos des victimes de violences policières, icônes noires ou visages de la résistance palestinienne, l'esprit est identique à celui de la marche des beurs organisée il y a plus de 30 ans. Le mouvement revendique également la fin des contrôles au facies et le droit de vote pour les étrangers aux élections locales, deux promesses électorales de François Hollande. 

Le JT
Les autres sujets du JT