Diffusé à la télévision, le mariage sera aussi, pour la première fois, retransmis en instantané sur internet

Les internautes s'ajouteront aux deux milliards de personnes qui, selon le gouvernement britannique, suivront les cérémonies à la télévision dans le monde.Les mariages de la famille royale ont toujours attiré des millions de téléspectateurs. En utilisant les nouvelles technologies, la royauté marque sa volonté de s'adresser à "un public élargi".

Le service de communication de St James\'s Palace a lancé un site officiel sur le mariage de William et Kate
Le service de communication de St James's Palace a lancé un site officiel sur le mariage de William et Kate (Capture d'écran du site internet)

Les internautes s'ajouteront aux deux milliards de personnes qui, selon le gouvernement britannique, suivront les cérémonies à la télévision dans le monde.

Les mariages de la famille royale ont toujours attiré des millions de téléspectateurs. En utilisant les nouvelles technologies, la royauté marque sa volonté de s'adresser à "un public élargi".

Un enregistrement sonore et numérique de la cérémonie à l'abbaye de Westminster sera disponible quasi-simultanément sur iTunes. Et la première application pour iPhone "royale" sera lancée pour l'occasion.

Le St James"s Palace, résidence officielle du souverain d'Angleterre, a également tenu à lancer un site internet officiel.Alimenté régulièrement, il met à la disposition des internautes des informations supplémentaires sur la cérémonie et la réception. Comme, par exemple, une interview de Fiona Cairns, designer choisie pour la décoration du gâteau.

Des fiançailles annoncées sur Twitter

Les fiançailles avaient été annoncées dans un bon vieux communiqué de presse mais aussi sur le site de microblogs Twitter, via le compte @ClarenceHouse, du nom de la résidence londonienne du prince, le 16 novembre 2010. Un lien renvoyait vers une vidéo postée sur le site du Prince de Galles.

La date du mariage avait également été publiée sur ce compte, le 23 novembre. Depuis, de nombreuses informations à propos du mariage sont diffusées aux 30 000 abonnés. Et les "hashtags"etpermettent de suivre les fils de discussions sur le sujet.

Des pages sur YouTube, Flickr et Facebook

D'autres informations sont également publiées sur le réseau social Facebook. 325 000 utilisateurs "aiment" .

Le palais de Buckingham, résidence londonienne de la reine, dispose également de sa propre page sur le site de partage de vidéos YouTube, appelée "Royal Channel" et sur le site de partage de photos Flickr.

Pour Tim Jordan, expert des médias au King's College de Londres, la monarchie emploie Facebook et Twitter "pour montrer tout le travail qu'ils font, en particulier pour les membres les moins importants de la famille royale qui n'attirent pas beaucoup l'attention des médias traditionnels. ça les aide à justifier leur position".

Les sites permettent également à la royauté d'être plus en prise avec une population dont elle apparaît parfois détachée, souligne sur son blog Charlie Beckett, directeur de Polis, un centre de réflexion sur les médias.

A lire aussi:

>>