Cet article date de plus de six ans.

Défilé du 1er-mai : les syndicats divisés

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Défilé du 1er-mai : les syndicats divisés
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Des dizaines de milliers de personnes sont descendues dans les rues, ce vendredi 1er mai.

Comme tous les 1er mai, les syndicats ont défilé dans les rues, ce vendredi, à l'appel de la CGT, FSU, Solidaires et Unsa. Le mot d'ordre ? Lutter contre l'austérité et pour le progrès social. "Face à des politiques d'austérité, il y a besoin de choisir d'autres solutions, d'autres voies, notamment celles qui vont vers plus de salaires, plus d'emplois, plus de protection sociale", explique Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT.

300 manifestations

Mais ce 1er-mai était surtout marqué par des divergences syndicales. La CFDT a décidé de ne pas défiler, mais a tout de même invité les jeunes à participer à un grand rassemblement. À Bordeaux, FO a décidé de faire bande à part. "Si c'est pour faire semblant d'être d'accord mes camarades, ça ne sert à rien", a lancé Jean-Claude Mailly, secrétaire général FO.
Au total, près de 300 manifestations se sont tenues aujourd'hui un peu partout en France. Selon la police, ils étaient seulement 65 000 à battre le pavé.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Société

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.