Cet article date de plus de sept ans.

Les "nègres littéraires", les plumes de l'ombre

Publié
Durée de la vidéo : 4 min
Les "nègres littéraires", les plumes de l'ombre -
Les "nègres littéraires", les plumes de l'ombre Les "nègres littéraires", les plumes de l'ombre - (FRANCE 2)
Article rédigé par France 2
France Télévisions
France 2

Savez-vous que les livres que vous lisez ne sont pas forcément écrits par ceux que vous croyez. Derrière certains best-sellers, il y a parfois des mots écrits par d'autres. Ils sont surnommés "les écrivains fantômes." Le reportage de France 2.

Il reste des mois de travail à Jean-Louis Le Touzet, écrivain fantôme. Pour qui écrit-il ? Il n'a pas le droit de le dire. C'est le sort des "nègres littéraires". Ils écrivent les livres des autres et ils disparaissent derrière des célébrités en mal de littérature. Cet ancien journaliste explore un autre métier. Plume de l'ombre, il se contentera de son nom en tout petit, dans un coin du livre, comme dans cette précédente collaboration.

Alexandre Dumas à l'origine de l'expression

D'où vient ce terme de "nègre" en littérature ? C'est l'écrivain du XIXe siècle Alexandre Dumas, qui a inspiré ce nom. Descendant d'esclave, Alexandre Dumas avait été accusé de rabaisser ses collaborateurs à "la condition de nègres, travaillant sous le fouet d'un mulâtre". Derrière le génie de Dumas, il y avait la plume d'Auguste Maquet. Il revendiquera jusqu'à sa mort, les plus grands romans attribués à son maître.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.