"On a toujours besoin de se battre", déclare Rachel Khan de Causette

L'auteure du magazine féministe est l'invitée du Soir 3 pour évoquer les droits des femmes et le récent sondage choc sur la manière dont les Français perçoivent le viol.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Le sondage publié le 2 mars sur la manière dont les Français perçoivent le viol a heurté une grande partie de l'opinion. L'enquête montrait notamment que quatre Français sur dix pensent que les victimes de viol peuvent avoir une attitude provocante, et que plus de 30% des 18-24 ans estiment que les victimes peuvent prendre du plaisir.

"Un viol est une atteinte à l'humanité", tranche Rachel Khan, pour laquelle "ce sondage est hallucinant". L'auteure du magazine Causette s'exprime sur le plateau du Soir 3 de ce samedi 5 mars, à quelques jours de la journée internationale de la femme (8 mars). La veille, Causette fêtera ses sept ans. Et pour cette occasion, le mensuel va lancer un nouveau réseau social qui permettra notamment de reverser des fonds à une association.

"On veut l'épanouissement de toutes les femmes"

Les objectifs du magazine ouvertement féministe n'ont pas changé : "On veut l'épanouissement de toutes les femmes dans leur diversité avec leurs envies, leurs libertés. C'est ce qu'on a envie d'offrir". Aujourd'hui, des inégalités - salariales par exemple - demeurent mais des lois pourtant votées depuis plusieurs décennies parfois. "Il faut que chaque association, chaque cause pour les droits des femmes se réunissent. C'est pour ça qu'on a créé le réseau social", poursuit l'ancienne athlète de haut niveau.

"On a toujours besoin de se battre. On est à la fois maman, salariée, on fait faire les devoirs... On a une palette comme ça. Oui, on a besoin de se battre parce qu'il y a encore beaucoup de préjugés", conclut Rachel Khan.

Le JT
Les autres sujets du JT