Haute-Savoie : une battue sur les bouquetins fait débat

Les bouquetins du massif du Bargy sont atteints de brucellose. Ils risquent de contaminer les troupeaux de bovins de la région.

France 2

Au Grand-Bornand (Haute-Savoie), l'opération se déroule sous haute surveillance. Depuis jeudi 8 octobre, des dizaines de gendarmes bloquent l'entrée du massif du Bargy. En cause, un abattage des bouquetins. Environ 230 doivent être éliminés par les tirs des agents des offices nationaux de la chasse. Un abattage massif qui provoque la colère d’associations de défense de l'environnement. "Un massacre est en cours sur le massif et c'est un massacre indiscriminé. Il y a environ deux tiers des animaux qui sont sains", proteste Jean-Pierre Crouzat, porte-parole de la Frapna. Une partie des bouquetins est atteinte de brucellose. Une maladie infectieuse grave qui peut contaminer les troupeaux domestiques. En consommant des produits laitiers infectés, l'homme peut contracter la fièvre de Malte.

Une menace

C'est arrivé il y a trois ans dans le village du Grand-Bornand, d'où la décision du préfet de Haute-Savoie. La brucellose menace les troupeaux de vaches du secteur. Les écologistes et certains scientifiques conseillent de n'éliminer que les bêtes infectées et de vacciner les autres.  

Le JT
Les autres sujets du JT
Un bouquetin en Savoie. 
Un bouquetin en Savoie.  (MAXPPP)