Couvre-feu avancé à 18h : nouveau coup dur pour les commerçants

À partir de samedi 16 janvier, le couvre-feu débutera à 18 heures sur l’ensemble du territoire. Les commerçants redoutent une forte baisse de leurs chiffres d’affaires.

France 3

C’est un nouveau casse-tête pour les commerçants. Avec un couvre-feu avancé à 18 heures, de nombreux clients ne pourront plus effectuer leurs achats en fin de journée. Tous cherchent des solutions. Objectif : perdre le moins de clients possibles. "Ouvrir plus tôt le matin je ne pense pas, mais je pense qu’ouvrir entre 12 heures et 14 heures, ce serait un bon moyen de récupérer les clients qu’on perd le soir", indique Sylvie Hérault, vendeuse de prêt-à-porter à Angoulême, au micro de France 3.

Une nouvelle organisation pour les salariés

Les clients vont devoir s’adapter, tout comme les salariés. Dans la grande distribution notamment, où l’on craint un afflux de clients à l’heure de la fermeture. Nicolas Dupré, directeur d’un hypermarché en région parisienne a réorganisé les plannings : "On va ouvrir des 8 heures le matin, et on va renforcer les lignes de caisse entre 12 heures et 14 heures et entre 16 heures et 18 heures". Pour compenser les pertes, les commerçants ont d’ores et déjà demandé à pouvoir rester ouverts le dimanche.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des clients dans un supermarché Auchan, à Valence (Drôme), le 14 décembre 2019.
Des clients dans un supermarché Auchan, à Valence (Drôme), le 14 décembre 2019. (NICOLAS GUYONNET / HANS LUCAS / AFP)