Il faudra encore passer à l'heure d'hiver dimanche (et ce n'est pas la dernière fois)

La fin du changement d'heure, votée par le Parlement européen en mars dernier, ne sera pas effective avant 2021. 

La fin du changement d\'heure, votée par le Parlement européen en mars dernier, ne sera pas effective avant 2021. (Photo d\'illustration)
La fin du changement d'heure, votée par le Parlement européen en mars dernier, ne sera pas effective avant 2021. (Photo d'illustration) (LEYLA VIDAL / BELGA MAG / AFP)

Une heure de sommeil en plus. La France passe ce week-end à l'heure d'hiver. À 3 heures du matin, dans la nuit du samedi 26 au dimanche 27 octobre, les horloges reculeront donc de 60 minutes pour revenir à 2 heures. Un changement controversé auquel l'Union européenne a décidé de mettre fin, mais pas avant 2021.

Les Français favorables à l'heure d'été

Alors que le régime du changement d'heure a été harmonisé au niveau européen, en 1980 – justifié à l'époque par des économies d'énergie dont la réalité est aujourd'hui discutée – la Commission européenne a proposé en septembre 2018 de le supprimer, dès cette année. Finalement, le Parlement européen s'est prononcé en mars pour un report à 2021. Il s'agit notamment d'inciter les pays à harmoniser leur choix d'heure légale, afin d'éviter de créer un patchwork de fuseaux horaires entre voisins. 

En France, une consultation en ligne organisée en février par la commission des Affaires européennes de l'Assemblée nationale avait reçu plus de deux millions de réponses, à près de 84% en faveur de la fin du changement d'heure. Plus de 60% des personnes ayant participé assuraient avoir eu "une expérience négative ou très négative". L'idée de rester à l'heure d'été a obtenu la préférence de 59% des participants.