Changement d'heure : dans la nuit de samedi à dimanche, on passe encore à l'heure d'hiver

En reculant votre montre d'une heure pour passer à l'heure d'hiver, vous gagnerez en théorie un peu de sommeil dans la nuit du samedi 30 au dimanche 31 octobre.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'heure d'hiver revient dimanche 31 octobre. (CHRISTOPH SOEDER / DPA / AFP)

Dimanche, à 3 heures du matin, il sera 2 heures. Ceux qui doivent voyager tôt dimanche 31 octobre à l'occasion des vacances de la Toussaint pourront dormir une heure de plus : la France repasse à l'heure d'hiver, une bascule dont la suppression, décidée par l'Union européenne, traîne toujours.

A partir de dimanche, donc, les lève-tôt auront plus de jour, mais la nuit tombera plus tôt. Ce changement – passage à l'heure d'hiver le dernier dimanche d'octobre, à l'heure d'été le dernier dimanche de mars – est très contesté pour son effet sur les rythmes biologiques, notamment par des médecins et des parents d'enfants en âge scolaire.

La réforme n'est plus une priorité

Au niveau européen, où le régime du changement d'heure a été harmonisé en 1980 (justifié à l'époque par des économies d'énergie, dont la réalité est discutée) la Commission européenne avait proposé en septembre 2018 de le supprimer... en 2019. Finalement, le Parlement européen a voté en mars 2019 un report à 2021 et devait s'accorder avec le Conseil des chefs d'Etat et de gouvernement sur les modalités.

La crise du Covid-19 est passée par là, ainsi que les négociations sur le Brexit. Les institutions européennes ont eu plus urgent à faire et le dossier est en suspens, sans perspective claire pour une reprise des discussions. Un des points compliqués à régler est d'inciter les pays à harmoniser leur choix d'heure légale (été ou hiver), afin d'éviter d'aboutir à un patchwork de fuseaux horaires entre voisins.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Changement d'heure

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.