Burn-out : "Quand on n'a rien d'autre que son travail, on ne se protège pas"

En plateau, le docteur Patrick Légeron, psychiatre spécialiste du stress en entreprise, revient sur le burn-out.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Le burn-out, l'épuisement au travail en français, est un phénomène encore tabou en France. Invité sur le plateau de 13 Heures, le docteur Patrick Légeron affirme observer une recrudescence de l'épuisement au travail, notamment chez les patrons. Mais le phénomène ne concerne pas que les patrons. Il concerne tout le monde.

Deux facteurs

"Le burn-out est un concept un peu complexe parce qu'il est mal défini encore par la science. [...] Mais on peut dire que le burn-out a deux facteurs de cause : le premier est l'environnement de travail [...], mais aussi l'autre élément qu'il ne faut jamais oublier, c'est les aspects de personnalité, le surinvestissement, c'est-à-dire être complètement impliqué dans son travail", explique le psychiatre spécialiste du stress au travail. "Quand on est trop surinvesti, quand on n’a rien d'autre que son travail, on ne se protège pas. Il faut quelque chose à côté", conclut-il.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une trentaine de députés demandent la reconnaissance du burn out comme maladie professionnelle, dans une tribune publiée dans le \"Journal du dimanche\", le 7 décembre 2014.
Une trentaine de députés demandent la reconnaissance du burn out comme maladie professionnelle, dans une tribune publiée dans le "Journal du dimanche", le 7 décembre 2014. (B. BOISSONNET / BSIP / AFP)