Cet article date de plus de deux ans.

Axel Kahn incarnait "l'humanisme, la bienveillance et la simplicité"

Publié
Durée de la vidéo : 5 min
schecroun
schecroun schecroun (FRANCEINFO)
Article rédigé par franceinfo - P. Loison
France Télévisions

Jacques Schecroun, secrétaire général de l'université Sigmund-Freud, est invité dans le 23h de franceinfo mardi 6 juillet pour rendre hommage au scientifique Axel Kahn.

Axel Kahndécédé mardi 6 juillet d'un cancer à 76 ans, "incarnait l'humanisme. Il incarnait la bienveillance et la simplicité. Ce qui nous touche énormément aussi est le fait qu'il ait regardé la mort en face et qu'il l'a abordée en l'acceptant", estime Jacques Schecroun, proche d'Axel Kahn et secrétaire général de l'université privée Sigmund-Freud de Paris.

"Accepter la mort sans colère"

"Je crois que l'une des plus grandes difficultés de l'être humain est d'accepter la réalité de ce qui est. On voudrait tellement que la maladie se détourne de notre chemin. Axel Kahn est venu nous dire d'accepter, car on ne peut pas faire autrement. C'est la grande leçon d'un homme à qui on annonce qu'il va mourir, qu'il accepte sans colère, sereinement", ajoute sur franceinfo mardi soir l'auteur du Procès de Spinoza aux éditions Albin-Michel.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.