Attentats de Paris : les Parisiens veulent faire "du bruit et de la lumière"

Ce vendredi 20 novembre, ils sont nombreux à vouloir les terrasses, les cafés, les rues de la capitale pour montrer que les terroristes ont perdu.

France 2

Les Français sont nombreux après les attentats qui ont touché la capitale à vouloir rendre hommage aux victimes. Ce vendredi 20 novembre, une semaine jour pour jour après le drame, ils investissent les terrasses, les cafés, les rues de la capitale. "J'ai envie de vivre, de voir mes amis, de boire du vin, des mojitos, de chanter, de danser. Sinon on fait quoi, on reste enfermés tous chez nous, on va plus au boulot, on va plus boire des coups", commente une jeune femme attablée en terrasse avec des amis.

Ne pas oublier

À deux pas d'un des lieux des attaques, la vie reprend, mais doucement, les visages sont tendus. Ici chacun fait ce qu'il peut pour pouvoir surmonter l'inquiétude. Pour Emerik Claude, pharmacien qui exerce juste en face de la Belle Equipe où il y a eu 19 morts, heureusement il y a le travail. "Je suis absorbé dans mon travail, c'est pas plus mal. Si je regardais tout le temps ce qu'il se passe en face, c'est déprimant", explique le pharmacien. Près du Carillon, autre bar visé par les attaques, l'émotion a soudé les gens du quartier. Ce soir sur les lieux des attentats, les passants sont venus allumer de nouvelles bougies, des flammes pour ne pas oublier.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des Parisiens dans un café du 10e arrondissement, le 17 novembre 2015.
Des Parisiens dans un café du 10e arrondissement, le 17 novembre 2015. (GEAI LAURENCE / SIPA)