Antisémitisme : une adolescente menacée de mort

France 3 a recueilli le témoignage d'un père de famille qui vit aujourd'hui dans la peur. Il a découvert lundi 18 février une croix gammée sur sa porte, puis une lettre antisémite adressée à sa fille, avec des menaces de mort.

FRANCE 3

Olivier a tout de suite voulu effacer l'ignominie taguée il y a trois jours, lundi 18 février. Il était trop douloureux de voir l'insigne nazi sur sa porte. Avant cela, il l'a tout de même pris en photo en guise de preuve. Mais les actes antisémites ne se sont pas arrêtés là. Mercredi 20 février, une lettre de menaces de mort a été déposée dans sa boîte aux lettres. Il accepte de nous lire un passage de ce torrent de haine adressé à sa fille de 16 ans.

"On attend les actes"

Mercredi, OIivier a regardé avec beaucoup d'attention le discours d'Emmanuel Macron prononcé devant le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif). "Pour l'instant, on a que des paroles. Maintenant, on attend les actes", explique-t-il. Pour la croix gammée et la lettre, le père de famille a déposé deux plaintes au commissariat. La police prend l'affaire très au sérieux.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des tags antisémites ont été découverts à Paris rue d\'Alésia, le 21 février 2019. 
Des tags antisémites ont été découverts à Paris rue d'Alésia, le 21 février 2019.  (ALEXANDRE HIELARD / AFP)