Agriculture : la vice-présidente de la FNSEA évoque la place des femmes

À l'occasion du Salon de l'agriculture, France 3 revient notamment sur les retraites et la place des femmes dans le monde agricole avec la vice-présidente de la FNSEA Christiane Lambert.

FRANCE 3

Le monde agricole n'est pas de tout repos. Et même après une longue vie de travail, les agriculteurs ont souvent du mal à joindre les deux bouts. Les agriculteurs retraités touchent en moyenne 784 euros par mois, tandis que les agricultrices doivent se contenter de 552 euros par mois.
Une différence que ne trouve "pas normale" Christiane Lambert, vice-présidente de la Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles (FNSEA). "Elle est liée à une situation historique où les agricultrices n'avaient pas de statut propre. Elles étaient ayants droit de leur mari agriculteur, qui cotisait pour elles, sur des bases moindres", explique l'invité du Grand Soir 3.

"Atteindre 75% du SMIC"

Les choses se sont toutefois "un petit peu améliorées depuis qu'il y a un statut plein pour les agricultrices depuis les années 1980", ce qui "permet de relever le niveau. Aujourd'hui, un agriculteur qui part à la retraite est plutôt aux alentours de 1 000 euros".
Christiane Lambert rappelle néanmoins que "l'objectif est d'atteindre 75% du SMIC. Une promesse des différents élus politiques", qui déambulent notamment au Salon de l'agriculture. "Malheureusement, nous n'y sommes pas encore", assure la vice-présidente du FNSEA.

Le JT
Les autres sujets du JT