Cet article date de plus de six ans.

Vidéo Sarkozy rentre chez lui après sa mise en examen

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

L'ex-chef de l'Etat a été mis en examen dans la nuit de mardi à mercredi pour trafic d'influence actif, corruption active et recel de violation de secret professionnel.

Après environ 15 heures de garde à vue dans les locaux de l'office anticorruption, à la PJ de Nanterre (Hauts-de-Seine) - une première pour un ancien chef de l'Etat -, Nicolas Sarkozy a été conduit au pôle financier du tribunal de grande instance de Paris, dans la nuit du mardi 1er au mercredi 2 juillet, pour y être présenté aux juges.

Pas de contrôle judiciaire

Celles-ci l'ont mis en examen pour recel de violation du secret professionnel, corruption et trafic d'influence actifs. L'ancien président de la République est ressorti libre, il n'est pas soumis à un contrôle judiciaire. Avant de recevoir l'ancien président, les juges d'instruction avaient mis en examen dans la soirée son avocat historique, Me Thierry Herzog, et le haut magistrat Gilbert Azibert.

La garde à vue de l'ancien président avait commencé mardi matin à l'office anti-corruption, dans le cadre d'une enquête sur un trafic d'influence présumé, en lien avec l'affaire Bettencourt, dans laquelle il a par ailleurs été mis hors de cause.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Affaires Sarkozy

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.