Affaire Bygmalion : jugement attendu pour Nicolas Sarkozy

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Affaire Bygmalion : jugement attendu pour Nicolas Sarkozy
France 2
Article rédigé par
A. Delcourt - France 2
France Télévisions

Le jugement dans l'affaire Bygmalion sera rendu, jeudi 30 septembre, à 10 heures. Le parquet avait requis un an de prison, dont six mois fermes.

Nicolas Sarkozy a toujours campé sur ses positions et nié toute intention de fraude dans l'affaire Bygmalion. L'ancien président de la République n'a pourtant pas convaincu les magistrats du parquet. Un an de prison, dont six mois fermes, été requis à l'encontre de Nicolas Sarkozy, ainsi que 3 750 euros d'amende. Le jugement sera rendu jeudi 30 septembre, à 10 heures. À l'origine de ce procès, les révélations du quotidien Le Point en février 2014. La société de communication Bygmalion est accusée d'avoir surfacturé des prestations à l'UMP afin de masquer les dépassements de dépense du parti pour la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2012.

43 millions d'euros de frais de campagne

La justice ouvre une enquête et révèle des coûts exorbitants : 18 millions de fausses factures, portant les frais de campagne à un total de près de 43 millions d'euros, près du double du plafond légal à l'époque. Dans ce dossier, 14 personnes sont accusées. Nicolas Sarkozy n'est pas poursuivi pour ce système de fausses factures, mais pour avoir dépassé le seuil légal de dépenses.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.