3,8 millions de mal-logés en France

La Fondation Abbé Pierre a rendu public un rapport sur le mal-logement en France. Il s'en dégage que 3,8 millions de personnes sont mal logées ou n'ont pas de logement personnel en France. Au total, 12 millions de personnes sont touchées à des degrés divers par la crise du logement.

(Dans un bidonville près de Saint-Etienne, en 2010. © Maxppp)

Les chiffres inédits publiés par la Fondation Abbé Pierre n'ont rien de rassurant. Le mal-logement est un phénomène qui s'aggrave en France avec 3,8 millions de personnes qui en souffrent ou qui n'ont pas de logement personnel. Et ce chiffre ne concerne que les situation les plus graves. Au total, selon le décompte de la Fondation, basé sur l'exploitation des chiffres de la dernière Enquête nationale logement (ENL).

140.000 sans-abri

Les personnes les plus exposées sont bien entendu les sans-abri. L'enquête 2012 de l'Insee sur la question relève qu'ils sont 141.500, vivant dans la rue, dans des abris de fortune, dans des hôtels ou différents types d'hébergements d'urgence. 

La prise en compte des chiffres de différentes sources souligne une aggravation quelque-soit le critère retenu : sans domiciles, hébergés chez des tiers, devant payer trop cher leur logement ou de ménages ne pouvant se chauffer correctement.

A LIRE AUSSI :  ►►► Logement social : les mesures annoncées par françois Hollande

L'enquête démontre aussi que 934.000 personnes vivent entassées dans des logements trop petits, c'est à dire qu'il leur manque au moins deux pièces par rapport à la norme de peuplement. A ceci, il faut ajouter 40.900 résidants de foyers de travailleurs migrants en attente de rénovation, qui vivent parfois dans des conditions dramatiques.