Solar Impulse : un tour du monde sans carburant

C'est un exploit dans le monde de l'aviation, Solar Impulse a terminé son tour du monde à Abou Dhabi.

FRANCE 2

Dans le ciel d'Abou Dhabi, en plein coeur de la nuit, Solar Impulse atterrit presque sans bruit. C'est la fin d'une aventure hors du commun, faire le tour du monde sans utiliser une goutte de carburant. À la sortie de l'avion, le pilote Bertrand Piccard ne cache pas sa joie : "j'attendais ce moment depuis 15 ans, et j'aimerais vous dire une chose : nous avons réussi à parcourir plus de 40 000 km sans carburant, maintenant c'est à vous d'aller plus loin."

510 heures dans les airs

En un peu plus d'un an, Solar Impulse a parcouru 42 000 km, traversé quatre continents et des dizaines de pays, aperçu le Golden Gate, la Statue de la Liberté ou encore les pyramides d'Égypte. Plus de 510 heures dans les nuages rien qu'avec l'énergie solaire captée par ses 17 000 cellules photovoltaïques. Un exploit qui en appelle d'autres, dans quelques années peut-être qu'un avion de ligne avec des passagers volera grâce à l'énergie solaire.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'avion Solar Impulse 2 vole au-dessus de l\'océan Atlantique, le 21 juin 2016.
L'avion Solar Impulse 2 vole au-dessus de l'océan Atlantique, le 21 juin 2016. (SOLAR IMPULSE 2 / AFP)