Cet article date de plus de quatre ans.

Vidéo La mission InSight compte bien percer le secret du sol martien

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
InSight : mission au cœur de la planète Mars
Article rédigé par
France Télévisions

La mission InSight doit décoller le 5 mai, destination Mars. Son objectif est de sonder le cœur de la planète rouge afin de comprendre la formation et l'évolution des planètes rocheuses telles que Vénus, Mercure ou la Terre. 

Si tous les voyants sont au vert, la mission spatiale InSight s'élancera de la base militaire de Vandenberg, en Californie, samedi 5 mai à 4h05 du matin (11h05 GMT). Elle devrait arriver sur Mars le 28 novembre. InSight (pour Interior Exploration using Seismic Investigations, Geodesy and Heat Transport) doit étudier l’intérieur de la planète rouge et ainsi compléter les connaissances déjà acquises sur sa surface et son atmosphère.

La mission durera une année martienne

L'installation d'une station géophysique est une première sur Mars. Elle est composée de trois principaux outils. Le sismomètre doit détecter le moindre séisme, si infime soit-il. La sonde de température doit perforer la croûte de la planète rouge jusqu'à cinq mètres de profondeur pour mesurer la température du manteau martien. Quant à l'outil de mesure de rotations, posé sur le sol martien, il doit scruter les moindres variations de rotation de la planète. La mission durera une année martienne, soit deux années terrestres.

InSight est le fruit d'une vaste collaboration internationale coordonnée par la Nasa. Philippe Lognonné, géophysicien, est le "père français" du sismomètre SEIS (Seismic Experiment for Interior Structure) qui doit sonder les profondeurs de la planète rouge. Il est impatient de "comprendre pourquoi cette planète qui a été habitable a priori il y a 4 milliards d'années a cessé de l'être peu à peu". Le principal objectif de cette mission, en perçant le cœur de Mars, est de comprendre la formation et l'évolution des planètes rocheuses telles que Vénus, Mercure ou encore la Terre. Les équipes scientifiques ont jusqu'au 8 juin pour faire partir la mission InSight. En cas d'impossibilité, il leur faudra attendre la prochaine fenêtre de tir qui a lieu tous les deux ans. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.