Les pharmacies n'échappent pas aux applis

On peut désormais commander ses médicaments via son téléphone. Exemple dans une pharmacie de Montceau-les-Mines (Saône-et-Loire).

Voir la vidéo
France 3

Élodie vient de sortir de chez son médecin. Comme à son habitude, elle envoie la photo de l'ordonnance sur l'application "Pharma-drive" de son téléphone. Au même moment, le pharmacien reçoit l'image à son officine de Montceau-les-Mines (Saône-et-Loire) et peut déjà commencer à préparer la commande avant que le client n'arrive.

Plus de temps avec les clients

C'est donc un gain de temps précieux pour le client et un service en plus offert par le pharmacien. "En fait on a développé l'application essentiellement pour rendre service à nos clients. Ça leur permet de préparer leur passage à la pharmacie, et de leur accorder plus de temps à la délivrance des médicaments", affirme Laurent Lagneau, pharmacien et développeur de "Pharma-Drive". Le logiciel n'en est qu'à ses débuts, mais d'autres existent un peu partout sur le territoire. Une tendance qui devrait se généraliser d'après l'ordre des pharmaciens, car cela permet de limiter les dérives liées à la vente de médicaments sur internet.

Le JT
Les autres sujets du JT
Doliprane et antalgiques présentés en pharmacie à Angoulême le 30 avril 2014 .
Doliprane et antalgiques présentés en pharmacie à Angoulême le 30 avril 2014 . (BURGER / PHANIE)