Espace : mission partiellement accomplie pour Thomas Pesquet après sa sortie hors de l'ISS

Cette sortie extravéhiculaire de plus de sept heures a été contrariée par des problèmes sur la combinaison de Shane Kimbrough et lors du déploiement du panneau solaire à installer.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Capture d'écran de la sortie extravéhiculaire de Thomas Pesquet hors de l'ISS, le 16 juin 2021. (NASA TV / AFP)

Un repos bien mérité. L'astronaute français Thomas Pesquet a regagné sans encombre l'intérieur de la Station spatiale internationale, mercredi 16 juin, au terme d'une troisième sortie dans l'espace mouvementée. Cette opération de plus de sept heures a été troublée par plusieurs contretemps, qui ont empêché le Normand et son coéquipier américain Shane Kimbrough de remplir leurs objectifs.

>> REPLAY. Revivez la sortie extravéhiculaire de Thomas Pesquet

A mi-parcours, la mission a dû être temporairement mise sur pause à cause de soucis concernant la combinaison de Shane Kimbrough. Les équipes de la Nasa ont observé une interruption dans la transmission des données permettant de contrôler l'état de son scaphandre, ainsi qu'un soudain pic de la pression de son système de refroidissement.

L'astronaute a dû revenir dans le sas de l'ISS et opérer une réinitialisation, avant de ressortir. Pendant ce temps, Thomas Pesquet l'attendait, accroché par les pieds à un bras robotique. La mission a finalement repris, les données de contrôle étant stabilisées. Shane Kimbrough n'a à aucun moment été "en danger", a assuré la Nasa. Mais une précieuse heure a été perdue.

Une sortie "compliquée", d'après la Nasa

Les deux astronautes ont ensuite déplacé le panneau solaire qu'ils devaient installer, replié sur lui-même en un gros rouleau d'environ 350 kg. Ils l'ont fixé et ont tenté de le déplier, mais un problème d'alignement est venu interférer avec le mécanisme, empêchant son déploiement. Ils ont alors regagné l'intérieur de la Station. "Vous avez fait un travail fantastique aujourd'hui", leur a assuré la responsable de la Nasa qui était en permanence en contact avec eux.

"C'était une EVA [sortie extravéhiculaire] compliquée", a-t-elle reconnu. Les deux hommes effectueront toutefois une deuxième sortie, dimanche, afin de continuer l'installation de nouveaux panneaux solaires, destinés à augmenter les capacités de production d'énergie de l'ISS. La Nasa doit désormais décider si les astronautes finiront l'installation du premier panneau ou s'ils s'attèleront au deuxième, comme envisagé initialement.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Thomas Pesquet

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.