Le vaisseau russe Soyouz, avec la première cosmonaute biélorusse à son bord, a décollé vers la Station spatiale internationale

A l'issue d'un long vol d'environ 50 heures et demie, le Soyouz doit s'amarrer lundi après-midi au module Pritchal, lui-même attaché au module Naouka amarré au segment russe de la Station spatiale internationale.
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Un vaisseau Soyouz décolle depuis le cosmodrome de Baïkonour au Kazakhstan, le 9 avril 2021. (BILL INGALLS / NASA / MAXPPP)

Un vaisseau spatial russe Soyouz, avec la première cosmonaute biélorusse de l'histoire, Marina Vassilevskaïa, à son bord, a décollé samedi 23 mars avec succès vers la Station spatiale internationale (ISS) depuis le cosmodrome de Baïkonour au Kazakhstan, a annoncé l'agence spatiale russe Roscosmos. Cette dernière a aussi précisé que la mise en orbite du vaisseau "s'est déroulée comme prévu".

A l'issue d'un long vol d'environ 50 heures et demie, le Soyouz doit s'amarrer lundi après-midi au module Pritchal, lui-même attaché au module Naouka amarré au segment russe de la Station spatiale internationale, selon Roscosmos.

Le décollage reporté

Initialement programmé pour jeudi, le décollage du vaisseau Soyouz avait été annulé au dernier moment alors que la fusée se trouvait sur le pas de tir, et reporté à samedi. Selon le patron de Roscomos, Iouri Borissov, la cause de l'annulation du premier décollage était lié à "une chute de tension de la source de courant chimique" du Soyouz.

Ce report a représenté un nouveau revers pour le secteur spatial russe, à la peine depuis des années en raison de problèmes de financement, de scandales de corruption et d'échecs tels que la perte de la sonde lunaire Luna-25 en août 2023.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.