La Terre potentiellement menacée par 500 astéroïdes

Pas de panique : malgré ces menaces, la probabilité de collision avec notre planète reste faible, selon des experts réunis en Italie qui planchent sur le sujet.

Depuis le 13 avril 2015, plusieurs dizaines de scientifiques sont réunis à Frascati, près de Rome (Italie) pour élaborer des stratégies destinées à éviter un choc entre un astéroïde et la Terre.
Depuis le 13 avril 2015, plusieurs dizaines de scientifiques sont réunis à Frascati, près de Rome (Italie) pour élaborer des stratégies destinées à éviter un choc entre un astéroïde et la Terre. (AWO / AFP)

Le scénario du film Armageddon va-t-il devenir réalité ? Environ 500 astéroïdes menacent potentiellement la Terre, mais des solutions sont envisagées par les experts de l'Agence spatiale européenne (ESA), réunis à Frascati, près de Rome (Italie).

>> La communauté scientifique s'entraîne à jouer au billard avec les astéroïdes

"Nous avons environ 500 'objets proches de la Terre' (NEO) identifiés qui pourraient, dans un délai de 100 ans, éventuellement toucher la Terre", explique Detlef Koschny, chef de secteur NEO à l'ESA. Pas de panique pour autant : "La probabilité est très faible, dans certains cas de 1 sur 1 million."

Deux solutions envisageables pour éviter le pire

"Nous suivons leurs trajectoires, nous essayons de prévoir ce qu'elles pourraient être et si elles représentent éventuellement un risque, précise le spécialiste. En cas de danger réel, nous avons deux solutions actuellement envisageables."

La première est "l'accident de circulation cosmique". "Imaginez un véhicule, qui est l'astéroïde, puis un autre véhicule, qui est notre outil, qui le tamponne et le repousse de sa trajectoire, résume Detlef Koschny. A force de le repousser petit à petit, on parviendrait probablement à le dévier de la Terre." La deuxième solution ? "Détruire l'astéroïde à l'aide d'une explosion nucléaire."

L'astéroïde qui a tué les dinosaures

Depuis lundi 13 avril, ils sont plusieurs dizaines de scientifiques à plancher sur un scénario fictif pour éviter que le ciel ne nous tombe sur la tête. Car le risque, en cas de collision avec la Terre, n'est pas négligeable : de l'avis de nombreux experts, 75% des formes de vie connues sur notre planète, dont les dinosaures, ont disparu à la suite de la chute d'un très grand astéroïde il y a 65 millions d'années.