La sonde spatiale Parker envoyée pour s'approcher du soleil

Samedi 11 août la sonde spatiale Parker va être envoyée pour s'approcher du soleil et mieux observer son fonctionnement.

Voir la vidéo
Franceinfo

Afin de mieux observer le soleil, une sonde va être envoyée près du soleil. La sonde Parker est l'engin spatial le plus rapide de tous les temps. Il partira samedi 11 août de la base spatiale de Cap Canaveral (États-Unis) pour une durée de sept ans. La sonde va s'approcher du soleil, c'est-à-dire aller à 6 millions de kilomètres de sa surface. "Non seulement nous allons devoir voler très vite pour entrer dans l'atmosphère du soleil, mais nous allons aussi atteindre des températures très élevées", explique Geronimo Villanueva. Pour protéger l'engin spatial des 1 400 °C extérieurs, un bouclier de 12 centimètres d'épaisseur a été construit.

Mieux comprendre le soleil et prévoir la météo spatiale

Le premier objectif de la mission est de comprendre pourquoi la température de la couronne du soleil, qui représente des millions de degrés, est infiniment plus chaude que sa surface, située à 6 000°C. Un phénomène inverse au feu de bois. Le deuxième objectif est de mieux prévoir la météo spatiale, notamment les tempêtes solaires qui affectent les satellites et réseaux électriques.

La sonde Parker doit s\'envoler de Cap Canaveral en Floride, le 11 août 2018.
La sonde Parker doit s'envoler de Cap Canaveral en Floride, le 11 août 2018. (NASA / JOHNS HOPKINS APL / AFP)