Espace : une fusée de SpaceX emmène pour la première fois une Russe vers la Station spatiale internationale

Il y a deux semaines, un Américain avait décollé pour l'ISS à bord d'une fusée russe Soyouz depuis le cosmodrome de Baïkonour au Kazakhstan. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
La fusée Space X Falcon 9 un jour avant son décollage pour l'ISS, le 4 octobre 2022, à Cap Canaveral, en Floride (Etats-Unis).  (KEVIN DIETSCH / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

Une fusée de l'entreprise américaine SpaceX a décollé mercredi 5 octobre vers la Station spatiale internationale (ISS) depuis la Floride, aux Etats-Unis, avec à son bord la cosmonaute russe Anna Kikina, alors même que les tensions entre Washington et Moscou sont à leur comble depuis le début de la guerre en Ukraine.

Anna Kikina, seule femme cosmonaute russe actuellement en service actif, fait partie de l'équipage "Crew-5", également composé d'un Japonais et de deux Américains, dont Nicole Mann, qui devient la première Amérindienne à se rendre dans l'espace. Le décollage a eu lieu mercredi midi depuis le centre spatial Kennedy, en Floride (Etats-Unis). Il s'agit de la cinquième mission régulière vers l'ISS assurée par SpaceX pour le compte de la Nasa, mais de la première à transporter une citoyenne russe. 

Il y a deux semaines, un Américain avait décollé pour l'ISS à bord d'une fusée russe Soyouz. Ce programme d'échange d'astronautes, prévu de longue date, a été maintenu malgré les très fortes tensions entre les deux pays depuis l'invasion de l'Ukraine par Moscou en février. Assurer le fonctionnement de l'ISS est ainsi devenu l'un des très rares sujets de coopération entre les Etats-Unis et la Russie. Transporter le citoyen d'une autre nation est "une énorme responsabilité", avait souligné lors d'une conférence de presse fin septembre Kathy Lueders, administratrice associée à la Nasa.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Espace

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.