Cet article date de plus de deux ans.

Vidéo Parker Solar Probe, la sonde de la Nasa qui part "toucher le Soleil"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
La sonde Parker V3
Article rédigé par
France Télévisions

La sonde Parker Solar Probe va tenter de percer le mystère solaire. Embarquée à bord d'une fusée, elle doit décoller samedi de Floride pour étudier notre étoile et sa météo jusqu'en 2025.

Le Soleil va t-il livrer certains de ses mystères ? C'est ce qu'espèrent les scientifiques qui accompagnent la sonde Parker Solar Probe dans son périple au plus près de l'astre. L'engin doit décoller à bord de la fusée Delta IV-Heavy, samedi 11 août, de Cap Canaveral, en Floride, pour une mission de sept ans.

C'est la première fois qu'un vaisseau spatial va s'approcher aussi près de l'étoile, en passant à  6,2 millions de kilomètres de la surface de l'astre, soit sept fois plus près qu'aucun autre. Afin de supporter les quelque 1 400°C dégagés à cette distance, la sonde a été équipée d'un bouclier en composite carbone. 

Comprendre les tempêtes solaires

Durant sept ans, la sonde va récolter un grand nombre d'informations afin de mieux comprendre l'astre solaire et sa météo. Et plus particulièrement la couronne solaire, la couche la plus externe de l'atmosphère solaire, qui est "un environnement très étrange, peu familier pour nous", explique Alex Young, spécialiste du Soleil à la Nasa.

Cette mission doit permettre aux scientifiques de mieux appréhender les tempêtes solaires qui se ressentent jusque sur la Terre. Ces dernières peuvent en effet perturber le fonctionnement du réseau électrique, provoquer des pannes dans les satellites qui orbitent autour de la planète, ou encore mettre en danger la vie des astronautes.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Astronomie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.