EN IMAGES. Une rare éclipse solaire "cercle de feu" a été observée en Afrique et en Asie

Une éclipse annulaire, phénomène qui ne se produit qu'une ou deux fois par an, a pu être vue depuis le centre de l'Afrique jusqu'à l'océan Pacifique, dimanche matin.

De nombreux astronomes amateurs, en Afrique et en Asie, ont eu la chance d'observer, dimanche 21 juin, une rare éclipse solaire de type "cercle de feu"malgré les restrictions imposées par le coronavirus et des conditions climatiques parfois défavorables. Ce phénomène astronomique ne se produit qu'une ou deux fois par an, lorsque la Lune passe devant le Soleil dans un alignement avec la Terre suffisamment parfait pour le cacher, mais pas entièrement. Il reste alors un anneau très brillant entourant le disque lunaire, appelé "cercle de feu". C'est la différence entre une éclipse annulaire et une éclipse totale, durant laquelle le soleil est totalement obscurci par la Lune.

Cette éclipse annulaire a débuté dimanche, peu après le lever du soleil, au centre de l'Afrique, traversant la République démocratique du Congo (RDC), le Soudan du Sud et l'Ethiopie. Elle a ensuite été visible en Asie, depuis l'Inde et la Chine notamment, pour finir dans l'océan Pacifique, au sud de l'île de Guam, à 9h32 GMT. Seulement 2% de la surface de la Terre étaient concernés par la phase totale de l'éclipse, ce qui rend le phénomène exceptionnel. Voici quelques photos de cette éclipse annulaire coïncidant avec le solstice d'été.

19
La Lune passe devant le Soleil durant une éclipse solaire "cercle de feu", au-dessus de New Delhi (Inde), le 21 juin 2020. JEWEL SAMAD / AFP
29
Comme d'autres astronomes amateurs, une femme prépare son télescope pour observer l'éclipse annulaire depuis une jetée, à Hong Kong. ISAAC LAWRENCE / AFP
39
A Pékin (Chine), cet homme a utilisé une autre technique pour observer le phénomène astronomique : le filmer avec son smartphone. TINGSHU WANG / REUTERS
49
L'ombre de l'éclipse est projetée sur la main d'un homme à travers des jumelles, à Nairobi (Kenya). YASUYOSHI CHIBA / AFP
59
Un "cercle de feu" est visible autour du disque lunaire, durant la phase totale de l'éclipse, à Yunlin (Taïwan). SAM YEH / AFP
69
Cet homme observe le phénomène astronomique à Riyad (Arabie saoudite), en respectant toutes les recommandations des autorités sanitaires : le port du masque, en raison de la pandémie de Covid-19, et le port de lunettes, pour l'éclipse. AHMED YOSRI / REUTERS
79
L'éclipse a été marquée par des célébrations religieuses dans plusieurs pays. Sur cette photo prise dans une mosquée de Surabaya, sur l'île de Java, des Indonésiens prient pendant le phénomène astronomique. JUNI KRISWANTO / AFP
89
Des fidèles hindous prennent un bain sacré et prient le dieu du soleil pendant l'éclipse, dans un temple à Amritsar (Inde). NARINDER NANU / AFP
99
Ce photomontage montre l'évolution de l'éclipse annulaire vue depuis Hong Kong, le 21 juin 2020. ISAAC LAWRENCE / AFP