Saône-et-Loire : le meurtrier d'une jeune femme retrouvé 18 ans après les faits

a revoir

Présenté parElise Lucet

Diffusé le 12/09/2014Durée : 00h45

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

La famille de Christelle Blétry a refusé que son dossier soit classé. Cette jeune femme a été assassinée de 123 coups de couteau il y a 18 ans en Saône-et-Loire. Dernièrement, ses avocats ont demandc une analyse ADN et ils ont eu raison: l'assassin présumé a été interpellé et écroué hier.

Il aura fallu 18 ans pour résoudre l'énigme de la mort de Christelle Blétry. En décembre 1996, le corps de la jeune femme de 20 ans avait été retrouvé lardé d'une centaine de coups de couteau sur une route de Saône-et-Loire. Un homme de 56 ans a avoué les faits ce matin.

Le soir des faits, il était environ minuit-1h du matin, elle était seule, il l'a forcée à monter dans son véhicule. Il dit que ça a dégénéré, elle a cherché à s'enfuir, il a paniqué, il a pris un couteau, et il a porté cette multitude de coups.

C'est l'empreinte génétique du suspect qui a fini par parler. Ce laboratoire de Bordeaux a identifié l'ADN d'un homme déjà.

On parle d'ADN de contact car le seul fait de toucher une personne suffit laisser son ADN. Si les scellés sont gardés dans de bonnes conditions, on a des choses d'identifier la personne.

La mère de Christelle Blétry n'a jamais baissé les bras.

Je me battrai jusqu'à ma mort pour connaître la vérité sur l'assassinat de ma fille.

Les proches de Christelle Blétry ne cachent pas leur satisfaction. Plusieurs autres jeunes femmes ont disparu dans la région entre 1986 et 1999 sans que ces affaires ne soient élucidées.

C'est tard, très tard mais c'est un soulagement. Il y a au moins une affaire réglée.

On se dit pourquoi n'a-t-on pas repéré cet homme plus tôt ? Pourquoi cette recherche de traces ADN n'a pas été faite ? Il a fallu beaucoup d'énergie aux parents des victimes pour que ces dossiers avancent.

Les familles des autres disparues attendre désormais de savoir si le suspect peut avoir un lien avec les autres affaires. L'hypothèse d'un tueur en série a été jusqu'à présent écartées.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==