Assises de la santé mentale et de la psychiatrie : Emmanuel Macron annonce la création de 800 postes dans les centres médico-psychologiques

Ce direct est terminé.

Emmanuel Macron s'exprime en clôture des Assises de la santé mentale et de la psychiatrie, mardi 28 septembre au ministère de la Santé. Le secteur, mis sous pression par la crise sanitaire et ses répercussions psychologiques, attend des annonces fortes du chef de l'Etat. 

>> Quels sont les enjeux des Assises de la santé mentale ?

Le dernier volet de l'enquête CoviPrev, mené entre le 31 août et le 7 septembre, révèle notamment que 10% des personnes interrogées ont eu des pensées suicidaires au cours de l'année. Un chiffre en hausse de cinq points par rapport au niveau hors épidémie. En ouverture des assises, le ministre de la Santé a annoncé la création d'un nouveau numéro national de prévention du suicide, qui entrera "en fonctionnement" vendredi.

En avril, le chef de l'Etat avait annoncé la création d'un "chèque psy" pour que les enfants de 3 à 17 ans puissent bénéficier de dix séances gratuites chez le psychologue. Un dispositif similaire a également été mis en place pour les étudiants. Cette fois, les professionnels s'attendent à ce qu'Emmanuel Macron annonce la généralisation du remboursement des consultations de psychologues libéraux par l'Assurance-maladie. Ils espèrent également un plan d'urgence au secours d'une psychiatrie publique en difficulté.

data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==