Cet article date de plus de six ans.

Vidéo 30 à 40 000 personnes décèdent chaque année à cause d'erreurs médicales

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Une équipe de France 2 a rencontré un couple qui a perdu sa petite fille suite à une erreur médicale.

Les erreurs médicales provoquent 30 à 40 000 décès par an en France. Monsieur et madame Lacroix ont perdu leur fillette de 7 ans, Camille, après une grave faute professionnelle. La petite fille était soignée pour des infections urinaires à répétition.

Le 20 octobre dernier, Camille aurait eu 12 ans. Le 25 septembre 2009, la fillette est hospitalisée pour une opération courante. Depuis toute petite, elle souffre d'infections urinaires à répétition. Six ans après son décès, sa mère raconte : "L'opération a eu lieu, on est allé en salle de réveil, tout s'était bien passé, mais les choses ont commencé à se dégrader".

Des dysfonctionnements

Deux jours après son opération, la petite fille se plaint de douleurs à la jambe, son état se dégrade, elle est alors placée sous antibiotiques, mais au quatrième jour, tout s'accélère, la fillette décède.

L'autopsie montre que Camille a succombé à une septicémie. Un rapport d'expert pointe de nombreux dysfonctionnements et des fautes graves. Les parents ont porté plainte, mais l'instruction est toujours en cours. "Je suis en colère parce que rien n'est fait, rien ne bouge. On va attaquer la sixième année et on est encore à zéro", confie Christophe Lacroix, le papa de Camille.

Chaque année, on estime à 300 000 le nombre d'accidents médicaux.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Santé

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.