Leucémie : une thérapie révolutionnaire ?

Une thérapie testée sur une trentaine de patients atteints d'un cancer du sang a apporté des résultats prometteurs. Explications.

FRANCE 2

Un traitement d'un nouveau genre où le patient détruit lui-même son propre cancer. CAR-T cells est capable de combattre les leucémies, les lymphomes et d'autres maladie du sang. Comment ça marche ? Le sang du patient est prélevé. Les globules blancs qu'on appelle "lymphocytes T" sont extraits et modifiés avec un nouveau gène. Ils se développent et sont ensuite réintroduits dans le sang du patient où ils vont être capables de cibler et d'attaquer les cellules malades. Résultat : la maladie fond ou disparaît chez certains patients.

Un espoir pour les patients ?

Pour Nicolas Boissel, hématologue à l'Hôpital Saint-Louis, à Paris, "la technologie est innovante et redonne la main au système immunitaire du patient pour l'armer de façon originale pour qu'il reconnaisse par lui-même, les cellules cancéreuses". Un traitement qui s'est avéré efficace pour Clément, 19 ans. Les longues heures de chimiothérapie ont été vaines face à sa maladie, ses médecins lui ont proposé de venir à Paris tester le nouveau traitement. Un espoir pour tous les patients atteints du cancer du sang. 35 000 nouveaux cas sont diagnostiqués chaque année.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une photo diffusée par la présidence syrienne, mercredi 8 août 2018, montre Bachar Al-Assad et sa femme, Asma, dans un hôpital de Damas (Syrie).
Une photo diffusée par la présidence syrienne, mercredi 8 août 2018, montre Bachar Al-Assad et sa femme, Asma, dans un hôpital de Damas (Syrie). (SYRIAN PRESIDENCY ON FACEBOOK / AFP)